Dimanche 17 juillet 2016

Publié le

Partie dimanche matin d'Arcueil-gare à 9h37*, j'ai eu la chance d'attraper le train de 9h38, et suis arrivée
sur le parvis de Notre Dame à 9h55**, sous un beau soleil.

Dimanche 17 juillet 2016

J'ai participé à la messe grégorienne de 10h, puis à la messe internationale de 11h30.
La Maîtrise était composée de quatre solistes, trois jeunes femmes, deux sopranes et une alto,
et un contre-ténor
pour la première, et de deux jeunes femmes sopranes pour la deuxième,
dans laquelle chantaient
aussi les Cantabile choirs of Kingston, venus de l'Ontario, au Canada.

J'ai une question à poser: serait-il possible, sur la feuille liturgique grégorienne, d'inclure le texte en latin
du Pater noster? Ca parait étrange, mais la génération Vatican II, dont je fais partie, ne chantait le Notre Père
qu'en français (alors que le Credo et le Gloria en latin nous étaient familiers). Il arrive que l'on n'ait que la feuille
grégorienne, et l'absence du Pater noster est gênante (je ne le sais pas entièrement par coeur, et ne suis pas la seule...)

Dimanche 17 juillet 2016
Dans le Livre de la Genèse, Abraham recevait trois visiteurs, qu'il honorait, et qui lui faisaient
cette surprenante annonce d'un fils que porterait son épouse Sarah. Surprenante,
car tous deux avaient un âge avancé qui rendait impossible cette procréation... pourtant
Isaac naquit comme annoncé. Paul dans sa lettre aux Colossiens était plus énigmatique que d'ordinaire, évoquant les souffrances qu'il endurait pour eux, et la mission à lui par le Christ confiée. Dans l'Evangile, Luc évoquait Marthe et Marie, les deux soeurs visitées par Jésus, l'une s'activant pour le recevoir, et l'autre cessant toute activité pour prendre le temps de l'écouter.

A midi, le bourdon Marie de Notre Dame sonna, grave, pour les victimes de l'attentat de Nice.

Dimanche 17 juillet 2016

La chorale invitée pour la messe internationale, Cantabile choirs of Kingston a chanté, selon sa page Facebook "de la musique de Gabriel Fauré, de Mark Thomas et de Bob Chilcott" (si je parviens
à avoir des détails, je vous les écrirai...) Ils firent une interprétation remarquable, de très belles voix,
une très bonne direction, un superbe ensemble.

Un concert fut annoncé à la fin des messes, celui du 20 juillet en la cathédrale Notre Dame,
chanté par
cinq solistes de la Maîtrise accompagnés à l'orgue, au programme: Bach, Monteverdi,
Purcell.
Ainsi que le rappel des fêtes mariales de l'Assomption, à la mi-août.

Un deuxième concert me fut communiqué sous forme de tract par les choristes canadiens des Cantabile Choirs of Kingston, invités à la messe de 11h30 qui chantèrent en l'église de la Madeleine le 19 juillet à 16h. Programme de musique sacrée américano-européenne, et entrée libre. Il y eut un autre concert le 17 au soir, et un troisième le 18 au soir, à Saint Eustache, qui fut celui que j'entendis, voir le blog des choristes des Choeurs de Paris 13.

Dimanche 17 juillet 2016

Je suis ressortie de Notre-Dame vers 12h45***, et suis rentrée sous un soleil  très chaud.

Sylvie

 
 

Commenter cet article