Dimanche 21 août 2016

Publié le par Sylvie R.

Ce dimanche 21 août à 9h30* j'ai enfin réussi à prendre un train partant avant 9h52...
Je suis donc arrivée à Saint-Michel Notre-Dame à 9h53**, pendant que les cloches carillonnaient encore, et suis entrée dans la cathédrale juste
avant le début de la messe grégorienne, animée ce jour-là par quatre jeunes femmes.

Dimanche 21 août 2016

Il y avait beaucoup de monde, il y a eu beaucoup de monde tout l'été.
La messe internationale de 11h30 est encore plus dense en participants. Je crois que ce qui attire à Notre-Dame, c'est ce côté cathédrale vivante. Et tout le monde chante, ou essaie.

J'aurais dû participer à un concert la veille au soir, 20 août, mais n'étais pas en état de le faire. Ce dimanche 21 août, j'ai récupéré peu à peu mes facultés au cours des deux célébrations auxquelles j'ai participé (il faut dire que la difficulté vocale est moindre, et le rythme moins soutenu).

Je serais très reconnaissante à la personne qui voudrait bien me donner les références du Sanctus grégorien, sur lequel je bute encore par endroits... Merci beaucoup par avance. On voit à son tracé qu'il recèle quelques petites acrobaties vocales que je ne lis pas assez rapidement!

Sanctus grégorien

Sanctus grégorien

La messe internationale qui suivit la messe grégorienne était animée par un quatuor mixte SATB, qui chanta une messe brève en do de B. Galuppi, et nous fit chanter les psaumes.

Le livre d'Isaïe évoquait le rassemblement des nations dans la gloire du Seigneur, et la Lettre aux Hébreux parlait des leçons paternelles "quand on s'est repris grâce à la leçon, celle-ci produit un fruit de paix et de justice". Dans l'Evangile selon Luc, Jésus décrivait la porte étroite par laquelle il fallait passer pour être reconnus, cette voie citée dans la Bible, il y aurait ds pleurs et des grincements de dents. J'ai beaucoup aimé le sermon de la messe grégorienne, sur la porte étroite.

Nous fûmes informés des dates à retenir, dont un concert d'orgue de Vincent Dubois ce 23 août, en la cathédrale.

La messe internationale se termina vers 12h35, j'ai repris le RER à 12h38***
 

Sylvie

 

Commenter cet article